Pionniers de l’approche écosystème complet

 

Nous développons une nouvelle classe de thérapies à base de microbiote,
pour relever le défi d’indications à fort besoin médical en oncologie

Le portefeuille de MaaT Pharma exploite deux approches :

Restaurer le microbiote en hémato-oncologie :
Les thérapies de MaaT Pharma pour le traitement de la maladie aigüe du greffon contre l’hôte (aGVH) et la prévention des complications de la greffe de cellules souches hématopoïétiques allogéniques (allo-GCSH) ont pour but de restaurer les fonctions physiologiques d’un microbiote sain afin de corriger les effets de facteurs de stress comme les antibiotiques et les chimiothérapies.

Restaurer et moduler le microbiote en immuno-oncologie :
Les thérapies de MaaT Pharma pour le traitement des tumeurs solides ont pour objectif de restaurer et moduler le microbiote , dans le but d’améliorer la réponse aux inhibiteurs de points de contrôle immunitaires, traitements souvent incontournables dans ces indications.

MaaT013 : traiter la maladie aigüe du greffon contre l’hôte (aGvH)

Le besoin médical

L’aGvH est une complication fréquente et grave de la transplantation de cellules souches hématopoïétiques allogéniques (allo-GCSH, « greffe de moëlle »), dans laquelle les cellules greffées attaquent l’hôte (le patient traité).
50%
des patients recevant une allo-GCSH développent une aGvH.
70-80%
Taux de mortalité constaté après 1 an chez les patients avec une aGvH cortico-résistante.
10,000
cas d’aGvH en 2018 aux USA, UK, France, Allemagne, Italie, Espagne et Japon.
Les corticostéroïdes sont la première ligne de traitement de l’aGvH. La perte de diversité du microbiote intestinal, liée aux chimiothérapies et antibiothérapies intensives que les patients reçoivent avant la greffe de cellules souches, est prédictive de l’incidence de la maladie du greffon contre l’hôte et est également associée à des taux de survie plus bas après une allo-GCSH. 2,3, 4

Restauration du microbiote avec MaaT013 : un produit à densité maximale pour une implantation d’espèces bénéfiques rapide dans les situations d’urgence

MaaT013 est une thérapie à écosystème complet  (MET) dérivée de donneurs sains, standardisée, à haute richesse et haute diversité bactériennes, qui contient le ButycoreTM, un groupe de bactéries connues pour produire des acides gras à chaîne courte aux propriétés anti-inflammatoires. MaaT013 a obtenu la désignation de médicament orphelin de la part de la FDA et de l’EMA.

Statut de développement de MaaT013

MaaT013 est actuellement évalué dans une étude clinique pivotale de Phase 3 (ARES) chez des patients atteints de la maladie aiguë du greffon contre l’hôte à composante gastro-intestinale (GI-aGvH) et résistants à la fois aux stéroïdes, le traitement standard de première ligne, et au ruxolitinib, utilisé comme traitement de deuxième ligne.

ARES est la première étude mondiale de Phase 3 pour une biothérapie issue du microbiote en hémato-oncologie.

En savoir plus :
– Clinical Trial. gov : NCT04769895
Traitement du premier patient dans l’essai clinique pivot de Phase 3 (ARES)
– Conclusions positives du DSMB pour l’essai de Phase 3 en cours

200

patients traités avec MaaT013 à ce jour.
Les résultats principaux positifs de Phase 2 obtenus chez 24 patients avec une aGVH à prédominance intestinale résistante aux corticostéroïdes ont été rendus publics en mars 2021.
Des résultats consolidés prometteurs issus de 111 patients atteints de la maladie aigüe du greffon contre l’hôte (aGvH) gastrointestinale (GI) et réfractaires aux stéroïdes traités avec MaaT013 dans le cadre du programme d’accès compassionnel (EAP) en France ont été présentés lors de la Conférence ASH 2023.

MaaT033 : la capsule de microbiote à écosystème complet, en forme orale, pour des traitements adjuvants

Le besoin médical

La transplantation de cellules souches hématopoïétiques allogéniques (allo-GCSH) est une procédure susceptible de sauver la vie de patients souffrant de cancers du sang comme la leucémie aigüe myéloïde. Malheureusement, elle peut également être associée à des complications graves, comme des infections, la maladie du greffon contre l’hôte, ou la neutropénie, qui contribuent à une mortalité de l’ordre de 34%6, un an après la procédure chez les patients de plus de 50 ans.

20,000

patients reçoivent une première allo-GCSH chaque année aux USA, UK, France, Allemagne, Italie, Espagne et Japon.

MaaT033 pour améliorer la survie des patients recevant des allo-GSCH

La perte de diversité du microbiote intestinal liée à la chimiothérapie et aux antibiotiques utilisés en amont de l’allo-GSCH est prédictive de la mortalité des patients soumis à la procédure, ainsi que du risque de développer une maladie du greffon contre l’hôte et des infections.2 3 4 7
MaaT033 est une thérapie issue du microbiote (MET) sous forme orale, dérivée de donneurs sains, standardisée, à haute richesse et haute diversité bactériennes, qui contient le ButycoreTM, un groupe de bactéries connues pour produire des acides gras à chaîne courte aux propriétés anti-inflammatoires.
Le mode d’action supposé de MaaT033 est immuno-modulateur :

  • Restauration de la richesse et de la diversité microbiennes et production d’acides gras à chaîne courte immunomodulateurs, qui régulent positivement les cellules TReg, et participent ainsi à la restauration de l’homéostase immunitaires.
  • Restauration de la barrière intestinale, qui joue un rôle clé dans la prévention des infections et en particulier celles liées aux bactéries multi-résistantes (MDRB)

Statut de développement de MaaT033

Des résultats positifs de Phase 1b

En juin 2022, MaaT Pharma a annoncé des résultats positifs pour MaaT033 dans un essai clinique de Phase 1 (CIMON) auprès de patients atteints de leucémie myéloïde aiguë, à savoir une bonne implantation des espèces bactériennes bénéfiques, qui se maintient dans le temps, associée à un profil de sécurité satisfaisant.

Plus d’informations :

Essai clinique de Phase 2b en cours

En novembre 2023, MaaT Pharma a annoncé le traitement du premier patient dans le cadre de son essai de Phase 2b (PHOEBUS) évaluant l’efficacité de MaaT033 dans l’amélioration de la survie globale à 12 mois pour les patients atteints d’un cancer du sang ayant reçu une allo-GCSH. L’essai, une étude internationale, multicentrique, randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo (NCT05762211), sera mené dans 56 sites d’investigation et devrait inclure 387 patients. Il s’agit, à ce jour, du plus grand essai contrôlé randomisé évaluant une thérapie à base de microbiote en oncologie.

MaaT033 : restaurer la diversité et la richesse du microbiote intestinal chez les patients atteints de SLA

Le besoin médical

Des études récentes mettent de plus en plus en exergue le rôle du microbiote intestinal, en établissant notamment un lien entre des altérations et des maladies telles que la sclérose latérale amyotrophique (SLA[8]). Le lien entre le microbiote intestinal et la SLA a été documenté, dans un premier temps, au travers de données précliniques, puis d’observations cliniques démontrant le rôle modificateur joué par le microbiote intestinal dans la maladie. À ce jour, il n’existe aucun traitement efficace contre la SLA, une maladie qui conduit au décès en moyenne dans les 3 à 5 ans après le diagnostic[9].

Depuis sa création, MaaT Pharma s’est engagée à rétablir la symbiose du microbiote dans les maladies graves avec des besoins médicaux non-satisfaits importants. De plus en plus d’études suggèrent que les patients atteints de SLA présentent une inflammation au niveau de l’intestin et des altérations de la composition des microbes intestinaux, avec des niveaux de bactéries bénéfiques réduits.

60 000

patients aux États-Unis et en Europe d'ici 2040

MaaT033 pour ralentir la progression de la maladie de Charcot (SLA)

MaaT Pharma a ainsi décidé d’étendre sa recherche scientifique à la SLA, ce qui pourrait ouvrir la voie pour une approche dédiée pour plusieurs maladies neurodégénératives. La Société s’appuie sur le bon profil de sécurité de ses produits MET natifs (MaaT033/MaaT013), mais également sur les modes d’actions inhérents aux produits, à savoir la modulation immunitaire/les propriétés anti-inflammatoires et leur rôle central pour maintenir l’homéostasie.

Cette extension du portefeuille à une nouvelle indication souligne le potentiel de MaaT033 à être utilisé en tant que thérapie en utilisation seule ou adjuvante dans des situations  aiguës ou chroniques.
  • Jusqu’à 15 patients dans une étude pilote ouverte de Phase 1b en France
  • Objectifs clés de l’étude : évaluer la sécurité et la tolérabilité de MaaT033 ainsi que l’évolution de la composition du microbiote intestinal

Sources


1 Castilla-Llorente. C, et al. Prognostic factors and outcomes of severe gastrointestinal GVHD after allogeneic hematopoietic cell transplantation. Bone Marrow Transplant. 2014 49(7):966-71. doi:10.1038/bmt.2014.69
2 Peled JU, et al. Role of the intestinal mucosa in acute gastrointestinal GVHD. Blood. 2016 128(20):2395-2402. doi: 10.1182/blood-2016-06-716738.
Staffas A, et al. The intestinal microbiota in allogeneic hematopoietic cell transplant and graft-versus-host disease. Blood. 2017 129(8):927-933. doi: 10.1182/blood-2016-09-691394. Erratum in: Blood. 2017 Apr 13;129(15):2204
Mathewson ND, et al. Gut microbiome-derived metabolites modulate intestinal epithelial cell damage and mitigate graft-versus-host disease. Nat Immunol. 2016 505-513. doi: 10.1038/ni.3400. Epub 2016 Mar 21. Erratum in: Nat Immunol. 2016 Sep 20;17 (10 ):1235.
3  Taur Y, et al. The effects of intestinal tract bacterial diversity on mortality following allogeneic hematopoietic stem cell transplantation. Blood. 2014 124(7):1174-82. doi:10.1182/blood-2014-02-554725.
Jenq RR, et al. Regulation of intestinal inflammation by microbiota following allogeneic bone marrow transplantation. J Exp Med. 2012 903-11. doi: 10.1084/jem.20112408.
4 Jenq RR, et al. Intestinal Blautia Is Associated with Reduced Death from Graft-versus-Host Disease. Biol Blood Marrow Transplant. 2015 1373-83. doi:10.1016/j.bbmt.2015.04.016.
Peled JU, et al. Intestinal Microbiota and Relapse After Hematopoietic-Cell Transplantation. J Clin Oncol. 2017 1650-1659. doi:10.1200/JCO.2016.70.3348
5  Global Data GVHD Epidemiology Report, Jan 2020.
6 EBMT data 2021
7 Malard, F., Vekhoff, A., Lapusan, S. et al. Gut microbiota diversity after autologous fecal microbiota transfer in acute myeloid leukemia patients. Nat Commun 12, 3084 (2021). https://doi.org/10.1038/s41467-021-23376-6
[8] Rowin et al., 2017; Nicholson et al, 2021; Blacher et al, 2019, Mazzini et al, 2020
[9] https://tousensellescontrelasla.fr/la-sla-cest-quoi/

 

MaaT03X pour améliorer les traitements contre les cancers

Le besoin médical

Les Inhibiteurs de points de Contrôle Immunitaires (ICI) se sont établis comme une option thérapeutique de choix pour le traitement des tumeurs solides. Ils ont notamment amélioré les chances de survie des patients dans plus d’une quinzaine d’indications à ce jour. Cependant, certains patients ne répondent pas au traitement par ICIs. Dans certaines indications, il a été suggéré que le microbiote intestinal pourrait jouer un rôle dans la réponse aux ICI.

80%

des patients ne répondent pas aux ICI, selon l’indication.
En utilisant notre plateforme d’analyse gutPrint, nous développons des produits dédiés pour chaque indication (MET-C), qui combinent haute richesse et haute diversité bactérienne avec des réseaux fonctionnels bactériens spécifiques, dans le but d’améliorer le taux de réponse aux ICI. Chaque produit est conçu sur la base d’une analyse, effectuée par IA, de données issues de patients et de donneurs sains, et développé via notre technologie unique et innovante de co-culture, qui permet de répliquer et d’exploiter, à l’échelle industrielle, la richesse et la diversité de microbiote natifs. Cela nous permet d’adapter le produit à une composition spécifique pour une indication thérapeutique dédiée.

MaaT034 – une thérapie issue de microbiote synthétique innovant, indépendant des donneurs et doté d’un écosystème complet, pour optimiser le traitement par inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (ICI).

MaaT034, produit de co-culture « first-in-class », vise à optimiser les fonctions du microbiome intestinal avant et pendant l’immunothérapie dans les principales indications oncologiques, et à devenir une thérapie (néo)-adjuvante à travers les thérapies ICI, conduisant à une meilleure survie chez les patients atteints de cancer. L’objectif de MaaT Pharma est de développer MaaT034 en tant que thérapie en combinaison avec les ICI (c.-à-d. administration avant et en combinaison avec les ICI quel que soit le type de cancer) conduisant à de meilleurs résultats cliniques et à une incidence plus faible de complications que l’utilisation des ICI seuls.

Pour y parvenir, MaaT Pharma capitalisera sur les produits MET-N : un essai sponsorisé par les investigateurs est déjà en cours dans les tumeurs solides avec l’essai PICASSO (mélanome métastatique, avec MaaT013) pour évaluer la sécurité des produits MET-N en combinaison avec l’ICI et recueillir des données préliminaires d’efficacité évaluant l’impact des produits MET sur le système immunitaire et les réponses anti-tumorales.

Statut de développement de MaaT034

MaaT034 est actuellement en développement préclinique.

MaaT03X : thérapies issues de microbiotes synthétiques super-compétents produites sur-mesure via IA et spécifiques à une indication

MaaT03X est une thérapie issue de microbiote à écosystème complet super-compétent développée par co-culture adapté à des indications spécifiques. Grâce à la collecte de données auprès de patients, de donneurs sains et de la littérature, ainsi que de données recueillies au cours du développement de MaaT034 (échantillons fécaux et biologiques), MaaT Pharma alimente continuellement la plateforme d’IA gutPrint, pour développer des médicaments-microbiote de nouvelle génération

Publications scientifiques

Articles dans des Revues à Comité de Lecture

Communications « Posters » lors de congrès majeurs

Communications orales lors de Congrès majeurs